Exemple, modèle d'une mosaique rose des vents - Principales étapes de réalisation détaillées et commentées

- --   -   --  -      
   


Modèle de mosaique


 démarche de réalisation pas à pas d'une mosaique en pose inversée.

le modèle présenté est une rose des vents en céramique rouge et galets noirs et blancs dans un cerclage en terre cuite
stages de mosaique

mosaïque de galets

demande d'informations

- --   -   --  -      
tesselles de céramique rouge
Matériel utilisé : du papier kraft (pour la tenue à l'humidité) sur lequel on a reproduit une rose des vents, une colle soluble à l'eau (ici utilisation de colle papier peint), un cerclage en terre cuite, des chutes de carrelage mural rouge, des galets décoratifs noirs et blancs, un fil de fer pour l'accrochage, du mortier et des produits de nettoyage et finition.

Pour une variante avec la mosaique en léger retrait de son cerclage, il suffit d'étaler une couche (5mm par exemple) de sable bien damé sous le papier kraft voire de travailler directement la pose inversée sur le sable.
collage des tesselles de galets sur le papier kraft le papier kraft avec son motif reproduit au crayon gras est fixé sur un support plat en stratifié. Le cerclage est positionné sur les repères et immobilisé sur le support.
les galets et fragments de galet, d'épaisseur variable, sont collés à l'envers, sur le papier kraft en respectant les zones de couleur définie
.

collage des tesselles de carrelage sur le papier kraft les chutes de carrelage rouge sont taillées à la pince, ajustées, pour certaines, à la lime et à la pierre et positionnées d'abord à blanc, ensuite à la colle de façon à couvrir toute la surface restante.
Remarque : si on souhaite réaliser ce modèle entièrement en carrelage ou autre matière d'épaisseur identique, il n'est pas utile de travailler en pose inversée comme nous le faisons ici
.
barbotine de joint Dès que la colle est sèche, une barbotine peut venir consciencieusement recouvrir l'ouvrage de façon à bien lier les tesselles et assurer une partie du joint final.
Un fil de fer est préparé. Il servira à l'accrochage mural de la pièce.
mortier de remplissage Préparation d'un mortier de remplissage qui vient recouvrir, sur quelques centimètres, l'ouvrage. On aura pris soin de bien humidifier le cerclage en terre cuite. Le remplissage reste en retrait du bord de façon à ce que l'ensemble plaque au mur lors de l'accrochage.
Dans le cas présent, le mortier n'est pas armé (grillage fin ou fibre de verre).

décolage du papier kraft Après séchage du mortier, la pièce est retournée, le papier kraft est mouillé et la mosaique peut sortir de sa gangue de colle.
Les joints sont quasiment faits mais il reste quelques retouches à faire.
Toutes les traces de colle doivent être enlevées à l'éponge avant de terminer le joint.
réalisation du joint Le joint est appliqué à la spatule souple de façon à bien le faire pénétrer dans les moindres interstices.
Le surplus est enlevé à l'éponge et le travail est finis au chiffon doux.
Ici le joint est gris ciment mais, selon l'effet recherché, un joint de couleur serait appliqué de la même façon.
finition et accrochage de la mosaique Après séchage complet la pièce peut être accrochée ou posée.
Pour l'accrochage, attention à la solidité du crochet... le poids de la mosaique est toujours déconcertant.

La pièce présentée a un diamètre de 28 cm et 4,5 cm d'épaisseur.

Ce type de pièce est réalisé, à l'atelier mosaique, en stage de perfectionnement.

Haut de page
  

poster un commentaire